Parent Folder
TIKJDA...
"La Montagne et la Neige"

Djurdjura

Le massif du Djurdjura en quittant Palestro.

Pour d'autres pages sur l'Algérie, voir également :

Retour sur le passé| L'année de l'Algérie en France| Suffren| Suffren - Suite| Tipasa| Le Sud| El - Goléa| Bou Saâda| La Légende de la sultane d'El-Goléa | Retour Site principal


L'évocation de l'Algérie nous amène la plupart du temps vers, la mer, la plage, le soleil ou. bien encore vers le Sud, le désert et toute sa magie.

Descente Tigounatinesommet tigounatine

Un goulet bien enneigé pour monter au sommet du Tigounatine, à gauche et à droite le sommet lui-même.

Mais le coup d'œil est trop rapide. En regardant un atlas et en analysant le relief on s'aperçoit qu'en dehors des 1500 kms de côtes, l'Algérie se pare de montagnes, l'Atlas tellien et l'Atlas saharien. L'Atlas tellien deploie ses sommets enneigés l 'hiver, depuis le Djebel Chelia à l'Est jusqu'au pic de l'Ouarsenis près de Tiaret à l'Ouest. L'Atlas tellien, beaucoup moins élevé forme une sorte de barrière avant le Sahara mais se couvrait aussi parfois de neige les hivers les plus froids. J'ai vu le Dhira tout blanc au-dessus d'Aumale, arrondir ses sommets, pour protéger l'entrée du désert.

Nous profitions de la neige de Décembre à Mars et en profitions chaque week-end du vendredi au dimanche soir avec un entrain et un plaisir chaque fois renouvelé

Akouker Cedres

Descente Tigounatinefam.cedres

Ce sont les cèdres du Liban qui ornent le Djurdjura.
Leurs graines sont venues jusqu'ici, transportées par le vent depuis le Moyen Orient et ils se sont acclimatés d'une façon parfaite.

Tout commençait le vendredi soir après le bureau ou la fac, soit le samedi matin très très tot vers 5h et demie, six heures. Le rendez-vous était généralement à la station d'Apreval, sur le Telemly, devant ce terrain qui n'en finissait pas de glisser lentement mais surement vers le bas de la ville et dont j'avais entendu dire un jour :"oh oui ça ne tiendra pas, c'est de la terre anglaise, tout sera enseveli..." Les 203, 4CV et autres faisaient le plein et le tour des vérifications nécessaires, et tout le monde partait dans un grand concert de moteurs gonflés, d'échappements, de tubulures auto-bleu... Bien entendu nous faisions une course intense jusqu'à Bouira, en ricanant chaque fois que l'on se faisait doubler par l'un ou l'autre des amis. Nous menions bon train, la circulation n'était pas ce qu'elle est maintenant et nous arrivions sans encombre pour prendre notre petit déjeuner avant la grimpette jusqu'à la neige !!!!

Sommet tigounatine lallaKhedidja

Le sommet du Tigounatine et le Lalla Khedidja plus haut sommet du Durdjura

TimzertCedres

Et, en sorte de conclusion !!!!! bien que ce puisse être normalement le début de cette page ! !

Le vallon de Timzert dans lequel nous arrivions et laissions notre voiture. Ici bien enneigé.

Il nous fallait descendre de la voiture, prendre les skis et les batons et tous les impedimenta et monter jusqu'au sommet de ce fameux Tigounatine !! Je dois avouer qu'i y avait toujours pour les enfants de serieux "sherpas" locaux qui, en plus des skis prenaient les enfants sur leurs dos et nous soulageaient pour quelques "douros" A droite, le Ras Timedouine derrière lequel dormait tranquillement le lac Goulmine !!!

Toutes les photos de cette page sont de François B.



Ò

© Françoise Bernard Briès.

Copyright, Syndication & All Rights Reserved Worldwide.
The text and graphical content of this and linked documents are the copyright of their author and or creator and site designer, unless otherwise stated. No publication, reproduction or exploitation of this material may be made in any form prior to clear written agreement of terms with the author.